Calendrier

« Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31 

Wafa

NEW SHOES CURE THE BLUES !

Publicité

Adopt this banner
Adopt this banner

Catégories

Derniers billets

Derniers commentaires

Liens commerciaux

Pages

Compteurs

Blogs et sites amis

Friends

Le nuage des filles
Recommandé par des Influenceurs
Vegas Deluxe

Fils RSS

Le Premier Cri

Par Wafa :: 13/11/2007 à 16:30 :: Au Cine

 Hier soir, mon pacsou et moi sommes allés voir "le Premier Cri" de Gilles de Maistre. Dans un intervalle de 48h le destin de dix femmes  qui s'apprêtent à donner la vie. Au cours d'un voyage insolite autour de la planète le film nous propose de découvrir l'univers des naissances. Dix femmes, dix histoires.

D'abord celle de Vanessa, Canadienne vivant dans une communauté aux Etats-Unis et qui décide d'accoucher sans assistance au milieu de ses amis. Puis nous découvrons au Mexique, Gaby et Pilar, pour deux naissances insolites au milieu des dauphins. On y fait également la connaissance de Majtonré, belle indienne au corps peint vivant au milieu de la forêt Amazonienne. Mané, jeune touareg du désert de Kogo au Nord du Niger ou  Kokoya, femme Massaï de Tanzanie enceinte de son 7ème enfant qui devra accoucher dans sa hutte. Elle ne devra pas montrer sa douleur et vivra recluse 4 mois avec son nouveau-né. Rien de comparable avec la vie de Sandy danseuse parisienne qui dansera jusqu'au 8ème mois de grossesse. Au Japon, Yukiko décide de perpétuer la tradition en accouchant là où elle née 31 ans plus tôt. Sunita, vit quant à elle dans la plus grande pauvreté sur la rive gauche du Gange, elle accouchera de son 4ème enfant sous une tente en espérant qu'il ne s'agisse pas d'une fille. A Ho Chi Min, ce n'est pas l'histoire d'une femme mais la découverte de la plus grande maternité du monde où on lieu environ 45 000 naissances par an. Ici, il n'y a pas de place pour le sentimentaliste, on accouche à la chaîne. Le tour du monde s'achève en Sibérie dans la péninsule du Taymir où Elisabeth 21 ans jeune femme dolgan (nomade du froid) accouche seule.  Elle arrive par -51° dans un hôpital triste où par césarienne elle donnera naissance à Anna loin des siens.

C'est un documentaire touchant et boulversant. La nature sert de décor à ces histoires se déroulant le jour de l'éclipse totale du soleil ce qui donne une dimension encore plus extraordinaire à ces moments pourtant ordinaires.

wafa's blog it's only for you - Blog créé avec ZeBlog /// pimped by Slydelux